PAGES CHOISIES

Publié par 1rΩm1

PAGES CHOISIES

 

Depuis qu’ j’ai d ’la “lectur(e) pour tous” j’ suis un peu snob

J’ bouffe avec Montherlant qui m’amélior(e) mon job…

Léo Ferré, “La Complainte de la télé”

 

 

Nathalie AZOULAY, Titus n'aimait pas Bérénice, 2015, [P.O.L. éditeur].

 

Eric CHEVILLARD, l’Auteur et moi, Editions de Minuit, 2012

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [extrait 4] [extrait 5] [extrait 6].

Eric CHEVILLARD, le Désordre azerty, Editions de Minuit, 2014

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3].

Eric CHEVILLARD, l’Autofictif ultraconfidentiel, Editions de l’Arbre Vengeur, 2018

 

Albert CAMUS, “La mort dans l’âme”, l’Envers et l’endroit, Editions Gallimard, “Quarto”, 2013.

 

Thérèse DELPECH, la Part de l’ombre [sous-titré : Puissance de l’irrationnel], Grasset, 2010 [extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [extraits 4 et 5] [extrait 6].

 

Annie ERNAUX, l’autre Fille, NiL éditions, “les affranchis”, Paris, 2011.

 

Richard  FLANAGAN,  la  Route  étroite  vers  le  nord  lointain, roman traduit de l’anglais (Australie) par France Camus-Pichon, Actes Sud, 2016.

 

Anne-Marie GARAT, Chambre noire, “Babel”, 2008 [extrait 1].

Anne-Marie GARAT, Chambre noire, “Babel”, 2008 [extrait 2].

 

Gérard  GENETTE, Figures  V, “Morts  de  rire”,  Seuil,  “Poétique”,  2002,  pp. 134-136.

 

Hervé GUIBERT, le Mausolée des amants, Journal, 1976-1991, Gallimard, “N.R.F.”, 2001 [extraits 1] [extraits 2].

Hervé GUIBERT, Mes parents, 1986, Gallimard, “Folio”.

 

Thomas HARDY, le Maire de Casterbridge, [traduit de l’anglais par Philippe Neel], Archipoche, 2015.

 

Charles JULIET, Journal. I. 1957-1964, Hachette, 1978.

Charles JULIET, Traversée de nuit, Journal, II, 1965-1968, P.O.L, 1997

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [extrait 4] [extrait 5] [extrait 6].

 

Naomi KLEIN, la Stratégie du choc. La montée d’un capitalisme du désastre, Leméac/ Acte sud, 2008.

 

Michel LEIRIS, l'Âge d'homme, Gallimard, 1939.

Michel LEIRIS, Frêle bruit, la Règle du jeu IV, Gallimard, 1976 [extrait 1] [extrait 2].

Michel LEIRIS, “45, rue Blomet”, Zébrage, Gallimard, “Folio/ Essais” 1992.

Michel LEIRIS, l'Evasion souterraine,Le Forçat vertigineux”, Fata Morgana,1992, pp.43-45.

 

Georg Christoph LICHTENBERG, Jean François Billeter/Lichtenberg, Editions Allia, 2014 [extraits 1] [extraits 2]

 

Frédéric  LORDONles  Affects  de  la  politique,  Seuil,  2016,  pp.  83-86  [extrait 1]

Frédéric LORDON, les Affects de la politique, op. cit., pp. 71-78 [extrait 2]

 

Pierre LOTI, Un pèlerin d’Angkor, VIII, © Magellan & Cie, “Heureux qui comme…”, 2008.

 

Thomas MANN, le Docteur Faustus, Le livre de poche/ Biblio, [traduit de l'allemand par Louise Servicen].

 

Jean-Patrick MANCHETTE, la Position du tireur couché [in Romans noirs], Gallimard, “Quarto”, 2005.

 

Bernard MARIS, Antimanuel d’économie, 2. Les Cigales, Editions Bréal, 2006.

 

Pierre MICHON, les Onze, Verdier, 2009.

 

Yukio MISHIMA, les Amours interdites [Kinjiki, traduit par René de Ceccatty et Ryôji Nakamura], Gallimard, “Folio”, 1989.

 

Friedrich NIETZSCHE, Par-delà bien et mal [texte établi par Giorgio Colli et Mazzino Montinari, traduit de l’allemand par Cornélius Heim], Gallimard, “Idées”, 1971, 1979.

 

Anaïs NIN, “Je suis le plus malade des surréalistes”, la Cloche de Verre, Editions “Des femmes”, 1976.

Anaïs NIN, Journal, 1934-1939 [avril 1936], Stock, 1970.

George ORWELL, 1984, nouvelle traduction par Josée Kamoun, Gallimard, “Du monde entier”, 2018.

Georges PERROS, Pour ainsi dire, finitude, 2004.

 

Pascal QUIGNARD, la Barque silencieuse (Dernier Royaume, VI)

[extraits 1], [extraits 2], [extraits 3].

Pascal QUIGNARD, la Leçon de musique, Hachette, “Textes du XXe siècle”, 1987.

Pascal QUIGNARD, Mourir de penser (Dernier royaume, IX)

[extrait 1] [extrait 2]

Pascal QUIGNARD, les Larmes, roman, Editions Grasset & Fasquelle, 2016.

Pascal QUIGNARD, “La Montagne”, Sur le Jadis, Dernier royaume, II, XCV, pp. 302-308, Grasset, 2002.

Pascal QUIGNARD, Une journée de bonheur, Arléa, 2017.

 

Mathieu RIBOULET, Mère Biscuit, Maurice Nadeau, 1999.

Mathieu RIBOULET, les Ames inachevées, Gallimard, “Haute enfance”, 2004.

Mathieu RIBOULET, les Ames inachevées, Gallimard, “Haute enfance”, 2004 [autres extraits].

Mathieu RIBOULET, Avec Bastien, Verdier, 2010.

Mathieu RIBOULET, les Œuvres de miséricorde, Verdier, 2012.

Mathieu RIBOULET, in les Chemins égarés [sous-titré : Géographie sociale des lieux de sexualité entre hommes] par Amélie Landry, Editions le bec en l’air, 2017.

 

Clément ROSSET, Le Réel. Traité de l’idiotie, Les Editions de Minuit, “Reprise”, 1997/ 2004.

 

W. G. SEBALD, les Emigrants, “Ambros Adelwarth”, (traduit de l’allemand par Patrick Charbonneau), Gallimard, “Folio”.

 

Bernard STIEGLER, Aimer, s’aimer, nous aimer [sous-titré : Du 11 septembre au 21 avril], Galilée, “Incises”, 2003, pp. 21-25

Bernard STIEGLER : deux entrevues (Libération, 1er juillet 2016 ; Télérama, 26 avril 2016)

 

Adalbert STIFTER, l’Homme sans postérité, Libretto, 2011.

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [postface].

 

Virginia WOOLF, Années (traduit de l’anglais par Germaine Delamain, revu par Colette-Marie Huet), l’Œuvre romanesque, Tome III, Stock, 1979.

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3]

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :