PAGES CHOISIES

Publié par 1rΩm1

PAGES CHOISIES

 

Depuis qu’ j’ai d ’la “lectur(e) pour tous” j’ suis un peu snob

J’ bouffe avec Montherlant qui m’amélior(e) mon job…

Léo Ferré, “La Complainte de la télé”

 

 

Nathalie AZOULAY, Titus n'aimait pas Bérénice, 2015, [P.O.L. éditeur].

 

Eric CHEVILLARD, l’Auteur et moi, Editions de Minuit, 2012

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [extrait 4] [extrait 5] [extrait 6].

Eric CHEVILLARD, le Désordre azerty, Editions de Minuit, 2014

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3].

Eric CHEVILLARD, l’Autofictif ultraconfidentiel, Editions de l’Arbre Vengeur, 2018

 

Albert CAMUS, “La mort dans l’âme”, l’Envers et l’endroit, Editions Gallimard, “Quarto”, 2013.

 

Thérèse DELPECH, la Part de l’ombre [sous-titré : Puissance de l’irrationnel], Grasset, 2010 [extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [extraits 4 et 5] [extrait 6].

 

Annie ERNAUX, l’autre Fille, NiL éditions, “les affranchis”, Paris, 2011.

 

Richard  FLANAGAN,  la  Route  étroite  vers  le  nord  lointain, roman traduit de l’anglais (Australie) par France Camus-Pichon, Actes Sud, 2016.

 

Anne-Marie GARAT, Chambre noire, “Babel”, 2008 [extrait 1].

Anne-Marie GARAT, Chambre noire, “Babel”, 2008 [extrait 2].

 

Gérard  GENETTE, Figures  V, “Morts  de  rire”,  Seuil,  “Poétique”,  2002,  pp. 134-136.

 

Hervé GUIBERT, le Mausolée des amants, Journal, 1976-1991, Gallimard, “N.R.F.”, 2001 [extraits 1] [extraits 2].

Hervé GUIBERT, Mes parents, 1986, Gallimard, “Folio”.

 

Thomas HARDY, le Maire de Casterbridge, [traduit de l’anglais par Philippe Neel], Archipoche, 2015.

 

Charles JULIET, Journal. I. 1957-1964, Hachette, 1978.

Charles JULIET, Traversée de nuit, Journal, II, 1965-1968, P.O.L, 1997

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [extrait 4] [extrait 5] [extrait 6].

 

Naomi KLEIN, la Stratégie du choc. La montée d’un capitalisme du désastre, Leméac/ Acte sud, 2008.

 

Michel LEIRIS, l'Âge d'homme, Gallimard, 1939.

Michel LEIRIS, Frêle bruit, la Règle du jeu IV, Gallimard, 1976 [extrait 1] [extrait 2].

Michel LEIRIS, “45, rue Blomet”, Zébrage, Gallimard, “Folio/ Essais” 1992.

Michel LEIRIS, l'Evasion souterraine,Le Forçat vertigineux”, Fata Morgana,1992, pp.43-45.

 

Georg Christoph LICHTENBERG, Jean François Billeter/Lichtenberg, Editions Allia, 2014 [extraits 1] [extraits 2]

 

Frédéric  LORDONles  Affects  de  la  politique,  Seuil,  2016,  pp.  83-86  [extrait 1]

Frédéric LORDON, les Affects de la politique, op. cit., pp. 71-78 [extrait 2]

 

Pierre LOTI, Un pèlerin d’Angkor, VIII, © Magellan & Cie, “Heureux qui comme…”, 2008.

 

Thomas MANN, le Docteur Faustus, Le livre de poche/ Biblio, [traduit de l'allemand par Louise Servicen].

 

Jean-Patrick MANCHETTE, la Position du tireur couché [in Romans noirs], Gallimard, “Quarto”, 2005.

 

Bernard MARIS, Antimanuel d’économie, 2. Les Cigales, Editions Bréal, 2006.

 

Pierre MICHON, les Onze, Verdier, 2009.

 

Yukio MISHIMA, les Amours interdites [Kinjiki, traduit par René de Ceccatty et Ryôji Nakamura], Gallimard, “Folio”, 1989.

 

Friedrich NIETZSCHE, Par-delà bien et mal [texte établi par Giorgio Colli et Mazzino Montinari, traduit de l’allemand par Cornélius Heim], Gallimard, “Idées”, 1971, 1979.

 

Anaïs NIN, “Je suis le plus malade des surréalistes”, la Cloche de Verre, Editions “Des femmes”, 1976.

Anaïs NIN, Journal, 1934-1939 [avril 1936], Stock, 1970.

George ORWELL, 1984, nouvelle traduction par Josée Kamoun, Gallimard, “Du monde entier”, 2018.

Georges PERROS, Pour ainsi dire, finitude, 2004.

Pascal QUIGNARD, la Barque silencieuse (Dernier Royaume, VI)

[extraits 1], [extraits 2], [extraits 3].

Pascal QUIGNARD, la Leçon de musique, Hachette, “Textes du XXe siècle”, 1987.

Pascal QUIGNARD, Mourir de penser (Dernier royaume, IX)

[extrait 1] [extrait 2]

Pascal QUIGNARD, les Larmes

 

Mathieu RIBOULET, Mère Biscuit, Maurice Nadeau, 1999.

Mathieu RIBOULET, les Ames inachevées, Gallimard, “Haute enfance”, 2004.

Mathieu RIBOULET, les Ames inachevées, Gallimard, “Haute enfance”, 2004 [autres extraits].

Mathieu RIBOULET, Avec Bastien, Verdier, 2010.

Mathieu RIBOULET, les Œuvres de miséricorde, Verdier, 2012.

Mathieu RIBOULET, in les Chemins égarés [sous-titré : Géographie sociale des lieux de sexualité entre hommes] par Amélie Landry, Editions le bec en l’air, 2017.

 

Clément ROSSET, Le Réel. Traité de l’idiotie, Les Editions de Minuit, “Reprise”, 1997/ 2004.

 

W. G. SEBALD, les Emigrants, “Ambros Adelwarth”, (traduit de l’allemand par Patrick Charbonneau), Gallimard, “Folio”.

 

Bernard STIEGLER, Aimer, s’aimer, nous aimer [sous-titré : Du 11 septembre au 21 avril], Galilée, “Incises”, 2003, pp. 21-25

Bernard STIEGLER : deux entrevues (Libération, 1er juillet 2016 ; Télérama, 26 avril 2016)

 

Adalbert STIFTER, l’Homme sans postérité, Libretto, 2011.

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3] [postface].

 

Virginia WOOLF, Années (traduit de l’anglais par Germaine Delamain, revu par Colette-Marie Huet), l’Œuvre romanesque, Tome III, Stock, 1979.

[extrait 1] [extrait 2] [extrait 3]

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :