Quand vacillent les lucioles… (8)

Publié le par 1rΩm1

 

 

Quand vacillent les lucioles…

 

Juin à Paris

(Journal extime, 22-28 juin 2021)

8

26 juin

Matin

Je passe la matinée à dactylographier (directement à l’ordinateur) la relation de la soirée de la veille. Il y avait beau temps que je n’avais tant écrit…

 

Après-midi

Comme je manque d’imagination en matière d’expositions à voir, je vais au Louvre, où j’ai réservé mon entrée, ce qui contribue aux 10 000 pas quotidiens nécessaires, paraît-il, à ma santé.

Une exposition est consacrée à l’Histoire de la Maison de Bourbon à travers des pastels de Fragonard et de Lemonnier, par quoi je commence.

Quand vacillent les lucioles… (8)

Je connais ce tableau depuis l’enfance : ma mère l’aimait particulièrement bien et elle avait en mis une reproduction au mur (peut-être de la chambre de mes parents ?).

Jean-Honoré Fragonard (Grasse, 1732 - Paris 1806), La Musicienne Anne Louise Brillon de Jouy (1744-1824), née Boivin d'Hardancourt, Huile sur toile

Jean-Honoré Fragonard (Grasse, 1732 - Paris 1806), La Musicienne Anne Louise Brillon de Jouy (1744-1824), née Boivin d'Hardancourt, Huile sur toile

Maurice-Quentin de La Tour (Saint-Quentin, 1704 - Saint-Quentin 1788), Autoportrait à l'œil de bœuf ou à l'index, Entre 1737 et 1770, Pastel sur papier bleu marouflé sur toile

Maurice-Quentin de La Tour (Saint-Quentin, 1704 - Saint-Quentin 1788), Autoportrait à l'œil de bœuf ou à l'index, Entre 1737 et 1770, Pastel sur papier bleu marouflé sur toile

J’ai prévu de revoir le département des arts de l’Islam, par quoi je poursuis. Je photographie des frises, des vantaux de porte, des tapis, des aiguières, des coupes, sans réussir tous mes clichés…

Elément de frise coranique, Iran, fin du XIIIe-début du XIVe siècle, Céramique moulée, décor de lustre sur glaçure

Elément de frise coranique, Iran, fin du XIIIe-début du XIVe siècle, Céramique moulée, décor de lustre sur glaçure

Tapis dit “Lotto”, Turquie, 1500-1600, Laine, nœud symétrique

Tapis dit “Lotto”, Turquie, 1500-1600, Laine, nœud symétrique

Panneau à composition florale, Syrie, Damas, 1550-1650, Céramique, décor peint sous glaçure

Panneau à composition florale, Syrie, Damas, 1550-1650, Céramique, décor peint sous glaçure

Mosaïque de l'Amazonomachie in-situ, Daphné (faubourg d'Antioche sur-l'Oronte, Antakya, Turquie)

Mosaïque de l'Amazonomachie in-situ, Daphné (faubourg d'Antioche sur-l'Oronte, Antakya, Turquie)

Puis je porte mes pas vers les antiquités de la Grande-Grèce…

[Attribué au Peintre d'Andokidès], Amphore athénienne dite bilingue, Héraclès et Cerbère en présence d'Athéna, Vers 515-510 av. J.-C., Vulci (Etrurie, Italie) Terre cuite (technique à figures rouges)

[Attribué au Peintre d'Andokidès], Amphore athénienne dite bilingue, Héraclès et Cerbère en présence d'Athéna, Vers 515-510 av. J.-C., Vulci (Etrurie, Italie) Terre cuite (technique à figures rouges)

les Antiquités romaines…

Antinoüs, Italie, IIe siècle, Marbre

Antinoüs, Italie, IIe siècle, Marbre

la statuaire médiévale…

Atelier actif en Ombrie ou dans le Latium (Italie centrale), la Descente de Croix (Joseph d'Arimathie, le Christ, Nicodème, Jean l'Evangéliste), Vers 1230-1240, Bois (peuplier, saule et noyer) polychromé

Atelier actif en Ombrie ou dans le Latium (Italie centrale), la Descente de Croix (Joseph d'Arimathie, le Christ, Nicodème, Jean l'Evangéliste), Vers 1230-1240, Bois (peuplier, saule et noyer) polychromé

la Renaissance…

Andrea Della Robbia et son atelier (Florence, 14356 - Florence, 1525), Saint Sébastien, vers 1500-1510, Terre cuite émaillée

Andrea Della Robbia et son atelier (Florence, 14356 - Florence, 1525), Saint Sébastien, vers 1500-1510, Terre cuite émaillée

(je regrette évidemment l’absence des Esclaves de Michel-Ange, et je prends, à ce propos, un cliché ironique…)

Quand vacillent les lucioles… (8)

puis la peinture espagnole et italienne.

Francisco de Goya y Lucientes, Portrait de la comtesse del Carpio, née Maria Rita Barrenechea (1757-1795), Vers 1794-1795, Huile sur toile

Francisco de Goya y Lucientes, Portrait de la comtesse del Carpio, née Maria Rita Barrenechea (1757-1795), Vers 1794-1795, Huile sur toile

Andrea Mantegna, la Vierge de la Victoire, Tempera sur toile

Andrea Mantegna, la Vierge de la Victoire, Tempera sur toile

Pour certaines toiles, je mets des pas dans mes pas, les photographiant par jeu, mais renonce à la capture (photographique !) du Jeune homme au gant du Titien étant donné l’affluence (car il y a foule, ce qui ne contribue pas peu au bruit, et le tableau se trouve dans la même salle que la Joconde).

Caravage, Portrait d'Alof de Wignacourt (1547-1622), grand maître de l'ordre de Malte de 1601 à 1622, Huile sur toile, vers 1608

Caravage, Portrait d'Alof de Wignacourt (1547-1622), grand maître de l'ordre de Malte de 1601 à 1622, Huile sur toile, vers 1608

Michelangelo Merisi dit Caravage, la Mort de la Vierge, 1601-1605/ 1606

Michelangelo Merisi dit Caravage, la Mort de la Vierge, 1601-1605/ 1606

Jusepe de Ribera, la Déposition du Christ, Huile sur toile, vers 1622-1624
Jusepe de Ribera, la Déposition du Christ, Huile sur toile, vers 1622-1624

Jusepe de Ribera, la Déposition du Christ, Huile sur toile, vers 1622-1624

* * *

Non loin de la Place de la République, au retour, j’aperçois des cars de police massés.

Je porte là mes pas cette fois. C’est l’endroit où aboutit le défilé pour la Gay Pride. Je hasarde quelques photographies.

Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)

 

Soir

Je constate une flaque d’eau dans les toilettes. La fuite est importante. Je ferme le robinet qui alimente la chasse d’eau et le cumulus électrique.

Après dîner, je vais à nouveau Place de la République.

La Marche des fiertés est aussi une fête de l’alcool — de la bière, surtout —, accessoirement de la bouffetance ou de la publicité. Le ballet des nettoyeurs bat déjà son plein. Les pieds heurtent des canettes.

Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)
Quand vacillent les lucioles… (8)

C’est une mauvaise association d’idée que j’ai eue que de vouloir prendre ensuite un verre dans le Marais. Les terrasses, agrandies, sont bondées. Une foule surabondante a envahi l’espace. Jamais je n’ai vu là autant de monde. Pareille promiscuité m’est désormais difficile — le premier confinement m’a guéri des assemblées nombreuses — et je renonce.

A mon retour, je passe à nouveau Place de la République. Il n’y a plus guère que de gens pris de boisson, qui portent leur éthylisme sur le visage.

Je rentre donc.

*  *  *

Duncan a accusé réception de mon message. Rendez-vous est donc pris pour le lendemain.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article